Aujourd’hui, les gérants de bars et restos ne sont pas les seuls à penser que digital et gastronomie sont deux univers qui se marient bien…

La preuve en est, puisque la ville de Bordeaux organisait du 23 mars au 1er avril 2012 l’évènement « Saveurs digitales » au cours de sa « Semaine Digitale ».

Cet évènement « gastronogeek » plutôt inhabituel concocté par Minibus et Alexandre Xiradakis, alliait l’univers digital à la gastronomie régionale, afin de mettre en avant les délicieux produits du Sud-Ouest ! Foie gras, cèpes de Bordeaux, asperges de Blaye, agneau de Pauillac, royans, caviar d’Aquitaine, morue de Bègle, lamproie, bœuf de Bazas, pommes de terre de Eysines ou encore artichauts de Macau : tous étaient au rendez-vous !

listes des 13 produits séléctionnés

Les commerçants bordelais qui participaient à l’opération affichaient des QR codes qui renvoyaient vers le site de l’opération Saveurs digitales de Bordeaux, permettant ainsi de découvrir les produits locaux sélectionnés, leur histoire, les meilleures recettes, une carte pour localiser les commerces proposant ces produits, ainsi que des petits « tips » pour accompagner au mieux  les plats avec un bon vin par exemple.

Un moyen astucieux de partager les saveurs du terroir bordelais et les traditions régionales oubliées ou mises de côté !

Appli saveurs digitales

Saveurs Digitales à Bordeaux, la recette en quelques mots :

  • Choisissez avec soin des saveurs régionales,
  • Ajoutez-y une poignée de commerçants bon vivants,
  • Saupoudrez le tout d’un QR code, et d’un site internet bien garni
  • Et enfin, proposez en amuse-gueule quelques recettes de grands chefs.
  • Ajoutez du sel, du poivre, une touche de digitale (relai sur sites internet, blog et réseaux sociaux) et le tour est joué !

Le conseil du chef : N’oubliez pas d’accompagner le tout d’un jeu concours pour les passionnés de la gastronomie régionale ! Et voilà, votre évènement Saveur digital est prêt !

A quand la prochaine édition de l’évènement ?

Retrouvez les photos de l’évènement sur Facebook

 

Clémentine Bayle.