La toute nouvelle application mobile Optimiam lutte contre le gaspillage alimentaire. C’est un système de géolocalisation qui permet de repérer les restaurateurs disposant d’un surplus alimentaire et souhaitant l’écouler à prix réduit. Un projet basé sur le « juste à temps » plus que jamais dans l’ère du temps.

Le gaspillage alimentaire

Saviez-vous qu’un tiers de la production alimentaire mondiale* est gaspillé chaque année ? Outre la dilapidation des ressources pour ces denrées perdues (eau, énergie, superficies agricoles…) et la pollution générée pour la fabrication et la gestion des déchets, l’impact financier est colossal. Rien qu’en France, chaque foyer met l’équivalent de 400€ à la poubelle. Les raisons de ce gaspillage sont multiples, et il est important que tous les maillons de la chaîne fassent des efforts pour limiter les dégâts. C’est dans cette logique que le projet Optimiam a été lancé.

Optimiam, l’appli qui tombe à pic

Optimiam est une application mobile qui met en relation des consommateurs à la recherche de bons plans et des restaurateurs qui possèdent un surplus alimentaire. Concrètement, l’application permet de géolocaliser des traiteurs, fast food, boulangeries etc…qui offrent des réductions sur des plats en excédent et invendus. Par ex : -20% sur un plat de lasagnes chez le traiteur xx, valable ce midi uniquement. Un système où tout le monde est clairement gagnant, notamment pour les restaurateurs puisque cela leur permet d’écouler leur stock alimentaire qu’ils auraient jeté sinon. L’application est gratuite, disponible en version iOS et Android. Actuellement en version beta, Optimiam compte une dizaine d’établissements participants, situés principalement dans le 5e arrondissement de Paris, mais aussi à Saint-Lazare.

Les actions se multiplient

Des initiatives se développent depuis quelques temps en faveur de la lutte contre le gaspillage alimentaire. On peut citer par exemple les discos soupes, événement collectif et festif où l’on cuisine des fruits et légumes destinés au rebut. L’objectif du gouvernement quant à lui, est de réduire le gaspillage alimentaire par 2 d’ici 2025, notamment via la sensibilisation au grand public des bonnes pratiques de consommation, comme par exemple la gestion des dates limite.

A nous de jouer !

Pour télécharger la version iPhone, cliquez ici.

Pour la version Android, c’est ici.

Véronique Franceschini