Le digital au sein des innovations food, ça nous connaît. Et pour cause, notre blog y est majoritairement consacré… Alors un event food consacré aux nouvelles technologies au service du système alimentaire, vous vous doutiez qu’on ne pouvait pas louper ça ! Zoom sur le food Hackathon qui voit le jour pour la première fois en France.

 

Par food Hackaton, comprenez « le marathon des hackers ». Ce marathon un peu particulier consiste à rassembler des entrepreneurs et innovateurs qui ont le point commun d’être passionnés par le digital et l’alimentaire.

Plusieurs fois par an, ce beau monde se rassemble pour débattre sur un sujet donné, avec en tête un seul objectif : bâtir un système alimentaire meilleur pour l’homme et pour la planète.
Un cycle de 4 éditions vient de débuter autour d’un thème qui nous intéresse tout particulièrement : les innovations technologiques au service de l’alimentation responsable, chaque édition répondant à un thématique bien précise.

 

Le premier food hackathon…

Le NUMA – point de ralliement de l’écosystème numérique parisien -a ouvert le bal fin septembre thématique : « changeons le (food) système, pas le climat« .

100 participants se sont donc réunis afin d’élaborer pendant 3 jours un projet « climat – food – digital » qu’ils devront présenter devant un jury. Court circuit, locavorisme, nutrition, solutions anti gaspillage… toutes les pistes sont bonnes à explorer !
C’est l’occasion pour tout le monde de rencontrer plein d’acteurs food, mais aussi de participer à un super event, tout en stimulant vos neurones pour la bonne cause… et pour le gagnant la chance de se faire accompagner dans votre projet pendant 3 à 6 mois ! D’ailleurs, puisqu’on en parle, c’est le projet de Péligourmet qui s’est attiré les faveurs du jury pour cette première compétition.
L’équipe est parti d’un constat simple : les citadins rapportent souvent des produits régionaux de petits producteurs lors de leurs weekends pour les offrir à leurs amis et  famille. L’idée de Péligourmet est donc de grouper les achats de produits régionaux par un membre de la communauté de gourmets urbains via un site web et une application. Ainsi, tout citadin pourrait accéder facilement à ces produits sans se déplacer.

A la deuxième place du podium se trouve FAR : une appli de réalité augmentée permettant de repérer en grande surface les produits qui correspondent à nos critères (sans sucre, sans gluten, sans huile de palme, sans produits chimiques, colorants etc.), et ceux qui contribuent au mieux à la protection de l’environnement.

 

… et les suivants

Le prochain Hackathon est prévu en Février 2016 à la Gaité Lyrique avec comme thème : « nutrition – santé – data » – comprendre : comment utiliser la data pour mieux connaitre ce que l’on mange ?
Pour améliorer la qualité de son alimentation par exemple, ou encore pour adapter son régime alimentaire en cas d’allergies ou surpoids.

Le jury est plutôt sympathique puisqu’il est composé entre autre de la célèbre chroniqueuse et journaliste culinaire Estérelle,
le fondateur de Vizeat : Jean Michel Petit ou encore de Vincent Puren qui n’est qu’autre que le directeur de l’agence éditoriale de Maddyness.

Celui début avril sera consacré aux solutions anti-gaspillage, et celui de mi-juin clôtura ce Hackaton par à la ferme péri-urbaine.

La billetterie pour celui de Février n’est pas encore ouverte, mais il est possible de se tenir informé sur leur site. Tenez prêt : l’event est gratuit et ouvert à tous, mais les places sont limitées !

 

Charlotte Gripon